Pourquoi faire appel à une agence (payante) alors qu’il existe Le Bon Coin (gratuit) ?

Publié le par La Perle Immobilière

Pourquoi faire appel à une agence (payante) alors qu’il existe Le Bon Coin (gratuit) ?

Je vous l’accorde : demander à une agence immobilière si on doit faire appel à ses services, cela équivaut un peu à questionner un marchand d’armes sur la pertinence de lui acheter une kalachnikov. Bien entendu, la réponse risque fortement d’être positive et vous serez en droit de douter de l’objectivité de la réponse. Ainsi, si vous prenez mon petit argumentaire ci-dessous avec quelques pincettes, je ne vous en voudrais pas.

Toutefois, quelques faits simples vont dans le sens d’une grande utilité des agences immobilières. Voici lesquels:

  • Bien qu’on ne connaisse pas bien, et que cela ne peut pas constituer une garantie en béton armée pour vous, à ce stade, sachez toutefois que, si l’agent immobilier n’était qu’un parasite inutile, je ne supporterai pas personnellement d’exercer ce métier (Quoi en effet de plus terrible que d’avoir la réputation de profiter des autres sans rien avoir à leur apporter ?)
  • De plus, si les agences ne servaient à rien, elles auraient tout simplement disparu depuis belle lurette, surtout depuis le déploiement des outils web qui facilitent les mises en relation directe entre individus, et donc, en théorie, l’éviction des intermédiaires.
  • Au contraire, il semblerait que le secteur immobilier se soit particulièrement bien adapté au développement d’internet et ai grignoté des parts de marché sur celui des particuliers : les agences représentent ainsi un peu plus de 68% des transactions immobilières en 2017 contre 50% en moyenne au début des années 2000. Nous pouvons donc en conclure que seulement 32% des propriétaires parviennent à vendre seuls et ce, malgré les moyens gratuits à leur disposition tels que Le Bon Coin.

Alors, si 68% des vendeurs, en France, en 2017, utilisent les services d’une agence, ce n’est peut-être pas par simple masochisme, mais surtout parce qu’ils trouvent leurs services utiles.

Ainsi que peut vous apporter une agence concrètement (hormis vous aider à alléger votre portefeuille avec le paiement de leur commission) ?

Avant de dresser la liste des avantages offerts par une agence immobilière, laissez-moi émettre un petit bémol : sachez que rien de ce qui va suivre n’est vrai si vous choisissez un mauvais professionnel. En effet, la profession a généralement mauvaise presse, et il existe quelques brebis galeuses qui ternissent ou ont terni notre image. Toutefois, le milieu immobilier a vraiment travaillé fort pour s’améliorer et éliminer les éléments indésirables. Il faut donc savoir qu’à mon sens, une très grande majorité de mes confrères est honnête et sérieuse. Parfois, leurs méthodes ne sont pas tout à fait celles de mon agence, sans que cela n’enlève une quelconque efficacité. Ils apportent ainsi une véritable plus-value dans les dossiers de vente.

Donc imaginons que vous faites appel à un vrai professionnel, sérieux, investi et honnête. Vous l’avez sélectionné et vous lui avez prouvé votre confiance en lui signant un mandat de vente. Ce dernier pourra alors (je m’attache ici aux missions principales, mais il existe de multiples petits autres services que je détaillerai ultérieurement):

  • Estimer la valeur vénale de la maison et vous conseiller le prix de mise sur le marché le plus objectivement possible

Cet élément est primordial car il conditionne généralement la réussite de toute l’opération. Un de mes prochains articles sur ce blog sera de vous parler de cet outil stratégique qui est la juste évaluation immobilière. Loin d’être une science exacte, l’évaluation est un subtil mélange de 5% de feeling, de 35% d’expérience, et de 60% de méthodes mathématiques. Même les professionnels immobiliers les plus aguerris se trompent quelques fois. Toutefois, être bon dans cet exercice exige de déterminer la bonne fourchette (à savoir 5% à 10% du prix final de la transaction) au moment de la mise en vente.

  • Vous conseiller sur la mise en valeur du bien

Un bon professionnel vous donnera des conseils pour valoriser votre bien. Peut-être qu’il s’agira d’ôter la décoration un peu trop chargée, ou tout simplement de repeindre le salon ou ouvrir la cuisine. Quoiqu’il en soit, dépenser 2 000 ou 3 000 euros de relooking intérieur (ou Home-Staging) peut vous faire souvent gagner une dizaine de milliers d’euros, parfois plus. Le jeu en vaut donc souvent la chandelle.

  • Réaliser des photos de qualité professionnelle

Après valorisation du bien, rangement optimal des pièces et mise en place d’un éclairage adapté, un bon professionnel immobilier réalisera généralement (parfois avec l’aide d’un photographe, parfois seul s’il est doué) des photos bien meilleures que celles que vous seriez susceptibles de réaliser (sauf si vous êtes, vous-aussi, fan de photo, équipé de matériel professionnel, d’un grand angle, et que vous disposez d’outils de retouche photo comme des filtres pour valoriser chaque prise de vue)

  • Réaliser le meilleur plan média et publicitaire possible à la fois en terme d’audience mais aussi de ciblage

Par exemple, pour certaines propriétés rurales, l’expérience prouve que certains supports publicitaires marchent mieux que d’autres. Si votre maison offre, de plus, plusieurs hectares de terrain et des dépendances, il sera alors bon d’envisager éventuellement des publicités en rapport avec le monde équestre. Chaque vente ayant ses caractéristiques, il est de la responsabilité de l’agent immobilier de la concevoir au mieux et de la personnaliser en fonction des critères qui fonctionnent. Les supports publicitaires coûtent cher (vous n’avez pas idée, mais c’est très onéreux) et peuvent rapidement représenter des milliers d’euros si la maison reste plusieurs mois sur le marché. Dans le cas où l’agence ne vend pas, cette dépense sera assumée par elle exclusivement, et vous n’aurez pas à subir les désagréments, ni les coûts d’une publicité mal pensée ou pas efficace, comme cela pourrait être le cas si vous aviez en charge la vente de votre bien.

  • Etudier la compatibilité avec le bien et la solvabilité des candidats à l’acquisition

Un bon professionnel immobilier s’assurera de ne pas réaliser de visites inutiles. En effet, il s’agit d’un intérêt commun entre l’agent immobilier et le vendeur. Le premier ne souhaite pas gaspiller son temps pour rien, le second n’a pas nécessairement envie d’attendre pour ouvrir à des touristes avec les contraintes que cela représente (dont le rangement et le ménage préalable). Il convient donc de vérifier l’adéquation du cahier des charges avec le bien concerné, mais aussi que les candidats à l’acquisition sont solvables. Le professionnel de l’immobilier évitera ainsi aux propriétaires-vendeurs les visites désagréables (comme le voisin qui souhaite visiter juste pour évaluer sa propre maison en comparaison).

  • Réaliser les visites et développer un argumentaire valorisant pour le bien (tout en restant juste envers les défauts éventuels)

Un bon professionnel évitera aux propriétaires de trop parler au cours de la visite, ce qui peut être préjudiciable à la vente. Parfois, la personnalité du vendeur est si forte qu’elle déplaît à l’acquéreur qui assimile alors la maison au caractère du propriétaire. Alors, que nous sommes bien d’accord : dans 3 mois, si vous achetez une maison, en général, le propriétaire ne sera pas vendu avec les murs ! Donc, inutile d’apporter de la confusion. De plus, l’agent immobilier saura poser les questions qui s’imposent ou rechercher avec objectivité les informations nécessaires et qui importent à l’acquéreur. Il traitera les objections et les freins à la vente, bref, il déchargera le propriétaire-vendeur de la logistique, mais aussi de la partie la plus désagréable : souvent entendre du mal du bien visité par l’acquéreur potentiel, qui, jouant son rôle, cherche à souligner les défauts pour acheter au meilleur prix possible.

Mon agence (mais mes confrères ne le font pas tous) propose aussi des références d’artisans et accompagne les acquéreurs dans la réalisation de devis. Par conséquent, l’acquéreur peut acheter en connaissance de cause, fournir des devis fiables à son banquier et parfois parvenir à emprunter le prix de l’acquisition augmenté du montant des travaux envisagés.

  • Prendre en charge la négociation, puis la conclusion de la vente

Rapprocher un vendeur et un acquéreur, vaste programme ! Cet aspect nécessite un article à lui tout seul, mais il faut savoir que c’est une partie ardue qu’il est souvent agréable/utile/pertinent de déléguer à un professionnel aguerri (sauf si vous disposez vous-même de cette compétence bien sûr et que vous êtes sûrs d’avoir le détachement nécessaire de gérer votre propre vente).

Une bonne négociation est celle où tout le monde sort gagnant : l’acheteur, le vendeur et l’agence. En tant que professionnel de l’immobilier, soucieux d’être recommandé (pas meilleure publicité que le bouche-à-oreille), un agent immobilier de qualité fuiera la politique de la terre brûlée ou la tonte du mouton jusqu’à l’écorcher. Il pourra certes, s’il privilégie le « one-shot », encaisser une commission, mais la partie qui se sentira lésée par la vente confiera largement sa frustation, dès qu’elle en aura l’occasion. Ce sera autant de clients qui ne viendront pas taper à la porte de l’agence ou qui terniront votre réputation (et google a une trop bonne mémoire : un mauvaise commentaire peut vous suivre à vie). En effet, l’art de la vente est une discipline qui n’est bien maîtrisée que lorsqu’elle ne produit pas un vainqueur au détriment d’un vaincu. Mais si vous revenez visitez ce blog, vous pourrez en apprendre plus sur les méthodes à mettre en place pour y parvenir.

  • Réaliser le suivi juridique du dossier et accompagner la signature des contrats d’avantvente et de vente

Egalement, nous reviendrons ultérieurement sur ce point, mais la réglementation évoluant vitesse grand V, il est souvent confortable de s’en remettre à quelqu’un qui a l’expérience et qui est régulièrement formé aux dernières obligations légales.

  • Réaliser l’accompagnement des parties jusqu’à la prise de possession des lieux

Ce point, parfois négligé par les agences, et pourtant primordial et fait partie de nos missions. Ce n’est pas parce que la vente est signée qu’il faut s’en laver les mains. Il reste encore du travail : par exemple, rapprocher les parties sur l’aspect matériel, conseiller un déménageur, une entreprise de ménage, et négocier des délais de libération du bien. S’assurer que la logistique du déménagement respectera le planning prévu dans le compromis de vente et suivre les modalités de versement du paiement du prix de vente, en rapport avec la banque si l’acquéreur recourt à un emprunt. Autant de missions qui apportent une vraie plus-value aux vendeurs et acquéreurs.

Alors, convaincus ?

Pas encore, tout à fait ? Alors, n’hésitez pas à commenter (nous essaierons d’y répondre très régulièrement) et à venir régulièrement visiter notre blog pour lire d’autres articles. A bientôt

La Perle Immobilière

La Différence par le Caractère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article